1

Le Responsive en 4 optionsLes dernières statistiques des analystes de eMarketer (janvier 2014) confirment ce que tout le monde sait depuis des années : le Web mobile est un marché énorme.

 

Selon eMarketer, 57,9 % des utilisateurs nord-américains ont accédé à Internet à partir d'un périphérique mobile en 2013. En 2014, ils prédisent atteindre 64,3 % et même 79,2 % en 2017. De ce nombre, 57,6 % ont utilisé un téléphone intelligent en 2013 et ce pourcentage atteindrait 64,4 % d'ici la fin de l'année.

Une chose est très claire : vous avez besoin d'un site Web adaptatif (responsive) et même, pour certains, d'une application mobile (ne pas confondre les "apps" avec les sites Web). Avant même de parler de taux de conversion et de toutes autres stratégies marketing, vous devez offrir à vos usagers une expérience Web optimisée qui répond à leurs besoins. Ajoutons à cela que la mobilité suppose des déplacements et donc la notion de "circonstance d'utilisation" devient une facteur essentiel à considérer.

Selon Daniel Rowles, auteur du livre "Mobile Marketing: How mobile technology is revolutionizing marketing, communications and advertising", les sites mobiles se déclinent en 4 approches.

  1. Un format pour tous : c'est l'approche la plus simple. L'idée est de concevoir le site pour qu'il fonctionne correctement sur toutes les plateformes, mobiles ou non. Pour les formats plus petits, il faut parfois faire quelques sacrifices au niveau de l'affichage mais sans dépareiller l'ensemble.
  2. Un site Web dédié pour le mobile : c'est à priori l'approche qui semble la plus judicieuse. Il faut alors prévoir deux  maquettes séparées qui seront présentées en fonction du visiteur. Évidemment, cela suppose une certaine duplication du travail pour la maintenance du site et donc, des coûts plus élevés.
  3. Un site adaptatif : on en parle de plus en plus et c'est l'option privilégiée en ce moment. Un site, une maquette mais cette dernière se transforme pour s'adapter aux différents formats. Tous les designs ne se prêtent pas à cette technologie, car elle fonctionne sous le principe des pourcentages qui ajuste la position et le format des blocs ou des colonnes.
  4. L'approche hybride : on parle ici d'utiliser des feuilles de styles différentes selon la plateforme. Certaines portions peuvent donc avoir un format statique alors que d'autres s'adaptent à la résolution de l'écran.

Et les applications mobiles dans tout ça ? Elles feront l'objet du prochain article !

{gallery}blogue/gallery/le-responsive-en-4-options{/gallery}